Plan de relance des énergies vertes

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager surLinkedIn
Partager sur Pinterest
+

 

Aujourd’hui 80 à 90 % des ressources énergétiques consommées aux Antilles Guyane sont importées et proviennent principalement des hydrocarbures. De plus, les transports représentent la moitié des ressources consommées.

Autre constat: 20 % de l’énergie électrique produite est issue de sources renouvelables, sauf pour la Guyane où elle avoisine les 60 % grâce au barrage de Petit Saut.

Dans un contexte où à l’horizon 2028-2030 il faudra une réduction significative de la consommation d’énergie. D’où l’objectif dans nos territoires d’augmenter la part des énergies renouvelables dans la mixité énergétique. Et à terme d’atteindre l’autonomie énergétique. C’est donc dans ce schéma qu’intervient la Banque des Territoires. « 19,7 milliards d’euros, c’est ce que la Banque des Territoires va apporter en prêt et en fonds propres pour accélérer la mise en transition des acteurs publics et privés des territoires », explique Christophe Laurent, Directeur régional Antilles-Guyane de la Banque des Territoires. Tout cela s’inscrit à travers quatre objectifs.

À savoir le soutien au développement des énergies renouvelables dont l’hydrogène vert, le déploiement de la mobilité verte avec le véhicule électrique, l’accélération et la massification de la rénovation énergétique des bâtiments publics (écoles, hôpitaux, bâtiments administratifs). Mais aussi la modernisation des infrastructures des transports, de l’eau, de l’assainissement ou encore des déchets.

« Il n’y a pas d’enveloppe prédéfinie pour l’outremer ou spécifiquement les territoires AntilloGuyanais. Nous avons les moyens de financer les projets qui nous seront présentés. Nous sommes prêts avec nos équipes à faire davantage et plus vite », soutient Christophe Laurent.

Soutenir le développement d’énergie renouvelable:

Sur cette thématique, c’est l’exemple de la start-up Voltalia, qui a été mise en avant. Il s’agit d’une entreprise créée en 2005 en Guyane. Aujourd’hui, elle est présente dans une vingtaine de pays et compte 1 000 collaborateurs, dont une cinquantaine en Guyane. Voltalia qui est un producteur d’électricité a relevé le défi du multi renouvelable. Gautier Le Maux, Country Manager de Voltalia Guyane est revenu sur les 10 années de partenariats avec la Banque des Territoires (ex Caisse des Dépôts) sur différents projets en Guyane comme constructeur et opérateur notamment de parcs solaires flottants, etc. Avec le plan de relance, la Banque des Territoires dit pouvoir faire plus et s’ouvrir à de nouvelles thématiques. « Le prêt relance vert a été créé. Aujourd’hui on va pouvoir prêter aux agences de l’eau, au Grand Port, aux chambres de commerce. » En quelque sorte un champ d’action beaucoup plus vaste.

Déployer la mobilité verte et résiliente:

L’une des activités du Groupe Loret en Guadeloupe, c’est le déploiement des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques aux Antilles. « Le secteur du transport est le premier poste de consommation d’énergie. Le premier poste à émission de gaz à effet de serre, respectivement 68 % et 84 % », déclare Bertrand Tilliet Le Dentu, membre du Directoire du groupe Loret. Il faut savoir que 30 % de véhicules électriques à l’horizon 2030 c’est l’objectif, soit 80 000 véhicules en Guadeloupe, 70 000 en Martinique et 30 000 en Guyane. « C’est un objectif ambitieux, mais tout à fait réaliste », estime Bertrand Tilliet Le Dentu. Il considère que les ventes de véhicules électriques ont un développement exponentiel et que l’objectif ne sera atteignable qu’avec un réseau de bornes de recharge significatives.

Accélérer et massifier la rénovation énergétique des bâtiments publics:

Avec 170 bâtiments, 49 écoles, la ville de Fort-de-France s’est engagée dans un programme ambitieux de rénovation énergétique de ses bâtiments. Il s’agit pour la municipalité de réduire son impact carbone avec le développement des énergies photovoltaïque pour recharger une flotte de véhicules électriques et d’aller vers l’autonomisation des bâtiments, en particulier les écoles. « L’éclairage public est également un gros poste dans le budget de la collectivité. Un gros poste de consommation d’énergie fossile », souligne Didier Laguerre, maire de Fort-de-France. Le programme de la Ville est déjà en partie lancé et en phase d’étude. « Nous avons besoin de l’accompagnement de la Banque des Territoires pour mener à bien ce programme. L’un des freins de la mise en place de ce programme d’investissement pour l’ensemble des collectivités est le portage financier. On parle de 15 millions d’euros sur l’éclairage public, 5 millions d’investissements à réaliser pour la maîtrise énergétique de nos bâtiments… », explique Didier Laguerre.

La maîtrise de la consommation énergétique est une démarche dans laquelle s’est également engagée la Cacem.

Vous pouvez demander une étude pour vos projets 

QUID DES MISSIONS DE CET ACTEUR ?

La Banque des Territoires a été créée en 2018, c’est l’un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts. Sa principale mission est d’apporter rapidement des solutions à ses clients, pour que les territoires soient plus durables, plus connectés, plus inclusifs et plus attractifs. De ce fait, elle accompagne les grands projets innovants sur tous les territoires. Elle favorise également la solidarité entre les territoires, en soutenant les projets qui contribuent à organiser les indispensables interactions entre les métropoles, les villes moyennes et la ruralité.

Les grands chantiers:

La Banque des Territoires contribue à cette relance sur six autres chantiers. Tels la restructuration du tourisme, le soutien au secteur de la santé et du médico-social, la redynamisation des commerces, l’accompagnement à la relocalisation industrielle, l’extension de la couverture du très haut débit. Et le soutien massif au secteur de l’habitat.

Crédité France antilles martinique : https://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/economie/la-banque-des-territoires-au-coeur-de-la-relance-verte-566093.php

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager surLinkedIn
Partager sur Pinterest
+
Sonergi