La solution de l’eau pour la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane

Lanterne solaire dépolie-193
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager surLinkedIn
Partager sur Pinterest
+
 L’Eau c’est la Vie dit on, seulement c’est également un enjeu stratégique et politique mondiale qui se dessine sous nos yeux, quotidiennement.

 

Le sujet de l’Eau aux Antilles/Guyane « peut » être résolu avec un peu de bonne volonté de la part des Elus, mais aussi en soutenant notre action valorisant une solution d’intérêt général

AW Technologie est une Entreprise Guadeloupéenne qui apporte une solution global au triple problème de « l’approvisionnement » de la « distribution » et de son « financement » en proposant une solution viable et pérenne pour :

1) l’approvisionnement partiel et complémentaire, avec nos technologies produisant de l’Eau de Rosée en quantité industrielle par l’humidité de l’air (de 500 litres/jour à 12m3/jour) voire la vidéo

2) la réfection de tous les réseaux d’adduction d’eau par les opérateurs du marché

3) le nouveau P.O 2014/2020 (Fonds Européens sur le sujet de l’Eau) prévoie 100 M€ par cycle et par département, soit quelques 80 ans pour tenter de régler le problème…

Allons-nous attendre ou traiter le sujet à bras le corps ?

Ce projet avoisinant les 1 350 M€ pour la Guadeloupe,trouve déjà une bonne partie de son financement par l’apport de quelques 742,500 Millions d’€uros, le complément nécessaire par concours bancaires. D’autres pistes sont également en cours.

Aujourd’hui, nous parlons déjà de l’Indépendance hydrique, demain nous parlerons également de l’Indépendance Énergétique, par le la 4éme génération de photovoltaïque sur 5 microns d’épaisseurs, en partenariat avec l’IPVF. (L’Institut Photovoltaïque d’Île-de-France (IPVF) est l’un de 9 Instituts d’excellence dans des domaines énergétiques et climatiques comptant, EDF et TOTAL, le CNRS et l’École Polytechnique, associés à AIR LIQUIDE, HORIBA JOBIN YVON et RIBER ont annoncé la création de l’Institut Photovoltaïque d’Île-de-France (depuis 2012), projet de portée internationale dans ces domaines a très fort développement) Ces 2 projets Industriels doivent se faire normalement en Guadeloupe en 2015, pour créer de la richesse et des emplois, en exportant vers la Caraïbe et l’Amérique Centrale.

L’Eau de pluie ne contient aucuns minéraux et oligo-éléments, c’est son passage dans les impluviums alimentant les nappes phréatiques, qui amène ces apports. En conséquence de quoi, l’Eau de rosée produite par nos unités industrielles se substitue parfaitement à l’Eau de pluie, offrant de plus les avantages d’être sans pollution, sans nitrate, sans pesticide, sans chlordécone. Cette nouvelle ressource hydrique est donc conforme à la réglementation Européenne en matière d’approvisionnement d’Eau naturel. C’est l’assurance d’un approvisionnement permanent et non aléatoire et surtout d’être amortissable dans le temps.
 

Nous avons donc besoin de votre voix et de votre soutien pour faire entendre raison aux Elus, directement concernés par le sujet, d’autant qu’en tant que propriétaires des réseaux, ils ont l’obligation de remettre tout à neuf.

Nous souhaitons seulement faire cette proposition lors d’une présentation collégiale à l’ensemble des acteurs de l’Eau en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane.

Merci de laisser votre commentaire sur notre page Facebook, de cliquer sur « j’aime » et de faire suivre à votre entourage. L’Eau est au coeur de tout développement économique, social, culturel, agricole, industriel et urbain. L’Eau c’est la vie, préservons là, pour nous et surtout pour nos enfants.

Xavier HESSELBARTH

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager surLinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!